Comment devenir décorateur d'intérieur indépendant ?
Spécialiste des formations à distance en immobilier et en décoration
01 88 76 01 05

14 étapes pour devenir décoratrice ou décorateur d’intérieur en freelance

Découvrez les 14 étapes pour devenir décorateur d'intérieur indépendant et réussir votre installation.
Retour aux articles

En véritable passionné(e) de déco, vous souhaitez vous lancer dans un métier passionnant et dans l’air du temps.

Alors quoi de mieux que d’embellir les espaces intérieurs pour les rendre fonctionnels, esthétiques et confortables en exerçant le métier de décorateur à votre compte ?

Grâce à ce guide, vous obtiendrez toutes les informations pratiques pour vous lancer dans cette profession passionnante et réussir votre installation en tant que décorateur d’intérieur.

Suivre notre formation en décoration d’intérieur

Certes, le métier de décorateur d'intérieur est accessible sans diplôme spécifique, mais suivre une formation est fortement recommandé pour obtenir les connaissances essentielles à son exercice, mais également améliorer votre légitimité de professionnel.

Pour y parvenir, Immo-Déco Formations vous propose la formation décoration d'intérieur comprenant 18 cours à distance au format papier et/ou numérique.

L'objectif de notre apprentissage est multiple :

  • obtenir des connaissances en matière de déco, d'architecture d’intérieur et d’art
  • découvrir les techniques pour améliorer ou refaire la décoration de l’intérieur d’un habitat
  • être capable de choisir les accessoires de décoration (rideaux, éclairage, linge de maison, robinetterie…) les mieux adaptés pour mettre en valeur l’espace
  • réaménager une salle de bains 
  • créer graphiquement un set de table
  • transformer des combles en chambre
  • restaurer un salon et rénover un studio
  • réaliser un cahier de tendances 
  • vous préparer efficacement à devenir décorateur ou décoratrice d’intérieur à votre compte
  • ...

Effectuer nos ateliers pratiques

Si les métiers artistiques demandent au préalable une bonne fibre créative, la pratique est aussi un aspect indispensable pour devenir décorateur ou décoratrice d'intérieur.

Pour mettre en application les techniques apprises pendant la formation et acquérir de la pratique, nous vous conseillons d’effectuer les 3 ateliers optionnels suivants :

  • Home staging : développez votre sens de l’aménagement et de l’ergonomie.
  • Décoration d’intérieur : optimisez l’aménagement de l’espace (niveaux 1 et 2)

Suivre nos spécialités

Nos spécialisations (en option) vous offriront l'opportunité d'enrichir vos connaissances :

  • Création d'entreprise
  • Photo
  • Premiere Pro
  • Photoshop
  • Sketchup

Ces spécialités (comprenant chacune 5 cours et/ou des compléments pédagogiques supplémentaires) répondant aux attentes du milieu professionnel vous apporteront de nouvelles connaissances et vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté pour devenir rapidement un expert de la décoration d’intérieur.

Développer votre expérience 

Cette étape rejoint plus ou moins celle des ateliers pratiques : il faut pratiquer pour devenir un expert. Nous vous conseillons donc de multiplier les expériences en milieu professionnel, même bénévolement dans un premier temps.

Ainsi, nous délivrons gratuitement des conventions de stage, sur simple demande, à tous nos élèves qui effectuent un stage dans le secteur de la déco, que ce soit dans une agence de décoration, dans un magasin spécialisé dans la décoration d’intérieur ou chez un antiquaire...

Toutes ces expériences professionnelles vous permettront de développer vos compétences, d’étoffer votre réseau, de faciliter votre lancement d’activité et de commencer à vous faire un nom dans le milieu.

Constituer un portfolio

Il est essentiel de valoriser vos compétences et de pouvoir les partager. Vous constituer un book professionnel de vos réalisations comprenant des croquis, des plans et des maquettes… est donc fortement recommandé. 

La création d’un portfolio est un véritable atout car il témoigne d’une réelle motivation de votre part, prouve votre créativité, permet de valoriser vos compétences et d’inciter les futurs clients à vous faire confiance.

Réaliser une étude

Comme pour chaque lancement d’activité, l’étape de l’étude de marché puis de l’analyse concurrentielle est obligatoire : 

  • Est-ce que le secteur de la décoration d’intérieur est porteur ?
  • Est-ce qu’il y a d’autres décorateurs d’intérieur dans votre ville ?
  • Que proposent-t-ils ?
  • Quel est le prix de leurs prestations ? 

En moyenne, un décorateur d’intérieur facture entre 60€ et 100€ par heure de travail mais il peut y avoir des différences de tarif entre Paris et la Province et suivant le projet.

  • Regardez leurs forces (pour les copier) et leurs faiblesses (pour ne pas les reproduire) 
  • ...

 

Affiner votre projet

Avant de vous installer en tant que décorateur d’intérieur, il est essentiel de bien réfléchir à votre activité et de vous poser un certain nombre de questions : 

  • Souhaitez-vous proposer vos prestations à des entreprises pour réaménager leur bureau, à des particuliers pour décorer leur habitation ou bien aux deux ?
  • Est-ce que vous souhaitez vous spécialiser dans la décoration d’une pièce spécifique (salle de bain, cuisine, salon ou chambre) ?
  • Quel sera le prix de chacune de vos prestations (conseil, aménagement d’espace intérieur, personal shopper déco…) ? 
  • Est-ce que la facturation se fera au nombre d'heures ou de jours passés, au forfait ou selon un pourcentage du montant final des travaux ?
  • Où allez-vous installer votre bureau ?  à votre domicile ou dans un local ?
  • Quelle est votre valeur ajoutée ? Qu’apportez-vous de plus pour vous démarquer ?
  • ...

Prévoir votre budget 

Avant de démarrer votre activité de décoration d’intérieur, vous devez élaborer un prévisionnel financier en prenant en compte toutes vos futures dépenses comme notamment :

  • le loyer ou la mensualité de crédit pour le local
  • l’électricité
  • l’abonnement téléphone et internet
  • un ordinateur équipé des logiciels de PAO/DAO
  • le matériel : un nuancier, des feutres, du papier, un kutsch, un mètre, un laser...
  • une voiture pour vous déplacer chez vos clients
  • les frais de carburant et de péage
  • le budget communication pour faire connaître votre activité
  • ...

Choisir votre statut juridique

S’installer comme décorateur ou décoratrice d’intérieur indépendant impose de réfléchir à son statut juridique. En fonction de votre projet et de vos besoins, certains statuts seront plus judicieux que d’autres.

Le plus répandu est celui d'autoentrepreneur en raison de ses nombreux avantages : démarches de création simple et rapide, possibilité de cumuler ce statut avec celui de salarié, coût de création extrêmement faible, comptabilité simplifiée, obligations sociales et fiscales simplifiées…

Ce régime comporte néanmoins un inconvénient majeur : le seuil de chiffre d’affaires et de TVA. En effet, vous ne devrez pas dépasser 72 500€ de chiffre d'affaires annuel sous peine de basculer vers le régime de l’entreprise individuelle, et au-delà de 34 400€ de CA, vous serez redevable de la TVA (seuils 2020).

Déclarer votre activité

Comme toute activité libérale non réglementée, un enregistrement est obligatoire et doit se faire au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de l’URSSAF dans les 8 jours qui suivent le début de votre activité. Le formulaire est accessible sur leur site et peut être rempli en ligne.  

Le CFE permet ainsi de simplifier les démarches administratives puisqu’il regroupe celles de cinq organismes concernés par la création d’entreprise : l’URSSAF, le centre des impôts, l’INSEE, la caisse d’assurance maladie et la caisse d’assurance vieillesse des professions libérales. 

En revanche, si vous effectuez vous-même les travaux (peinture, rénovation…), vous aurez alors le statut d’artisan. Vous serez donc soumis à une obligation de diplôme ou d’expérience et dépendrez de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.
 

Souscrire à des assurances

Afin d’exercer votre métier sereinement, vous allez devoir veiller à la bonne couverture de votre activité professionnelle.  

Pour couvrir les dommages matériels, immatériels ou corporels causés à des tiers (clients, fournisseurs, partenaires) dans le cadre de vos fonctions, qu’ils soient immédiats ou qu’ils interviennent après la mise en place d’un article défectueux, l’assurance responsabilité civile professionnelle est indispensable. 

Dès lors que vous stockez du matériel dans votre bureau, qu’il soit à votre domicile ou dans un local, une assurance multirisque professionnelle est indispensable pour couvrir les dommages causés ou à cause de votre matériel professionnel. 

Pour vous couvrir en cas de sinistre lors de vos déplacements, il peut être judicieux de souscrire une assurance automobile professionnelle. En plus de couvrir les dommages sur le véhicule, elle prendra en charge son contenu (matériel, objet de décoration, mobilier…) au moment du sinistre. 

Enfin, pour couvrir les frais liés aux litiges juridiques ou judiciaires avec des tiers dans l’exercice de votre activité professionnelle, vous pouvez souscrire une protection juridique.
 

Développer votre carnet d’adresses

Se constituer un réseau auprès de professionnels du bâtiment, d’experts de l’immobilier et de spécialistes de la décoration d’intérieur est vivement recommandé.

Pour cela, commencez à développer votre réseau professionnel grâce aux autres élèves ou aux formateurs rencontrés pendant votre formation et à LinkedIn.

Communiquer sur votre activité 

Pour vous faire connaître et attirer vos premiers clients, plusieurs actions peuvent être mises en place : 

  • distribuer des cartes de visites, des flyers ou mieux encore des brochures
  • participer à des événements ou à des salons pour cibler des clients dans votre secteur géographique
  • nouer des partenariats avec des artisans locaux
  • développer un réseau de prescripteurs auprès de professionnels du BTP, de l’immobilier et de la décoration d’intérieur
  • créer un site internet
  • communiquer sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram sont les applications idéales pour poster des photos de vos réalisations et ainsi cibler des clients potentiels
  • écrire des articles ou des communiqués de presse


Les actions dépendront de votre budget et du temps que vous consacrerez à leur mise en place.
 

Et après votre installation ?

Après chaque projet de décoration d’intérieur, demandez au client de rédiger un avis sur votre prestation que vous mettrez ensuite sur votre site web et sur vos réseaux sociaux. 

Vous pouvez également leur laisser quelques cartes de visite.

Conclusion

Maintenant que vous connaissez toutes les étapes pour réussir votre installation de décorateur d’intérieur, la première étape est d’obtenir les connaissances théoriques et pratiques en suivant notre formation en décoration d'intérieur à distance.

On vous rappelle
Faites les bons choix ! Profitez de l’expérience de nos conseillers pédagogiques pour prendre dès maintenant des décisions éclairées sur votre avenir professionnel.
Civilité

Pourquoi se former avec Immo-déco Formations

Souplesse
Des formations accessibles sans diplôme pour étudier à son rythme, de chez soi.
Qualité
Des cours rédigés par des professionnels accompagnés d’outils pédagogiques interactifs
Pédagogie
Un apprentissage progressif assuré  par des professeurs diplômés et disponibles.
Application
Ateliers pratiques et stages en entreprise sont possibles pour appliquer les enseignements.
Télechargez votre Documentation gratuite